Faits divers
URL courte
Par
1227
S'abonner

Le 17 décembre au soir, un homme de 51 ans a été gravement brûlé après s’être immolé volontairement dans le centre de Candé.

Le drame s’est déroulé le 17 décembre, peu avant 20h, lorsqu’un homme d’une cinquantaine d’années s’est immolé par le feu dans le centre-ville de Candé (Maine-et-Loire).

Suite à une intervention des pompiers, il a été transporté en état d’urgence absolue au CHU de Nantes, gravement brûlé du cou jusqu’à la taille. Un soldat du feu a aussi été blessé à la main en tentant de lui porter secours. Ses collègues l’ont pris en charge.

«Les gendarmes m’ont appelé pour m’informer que quelqu’un venait de s’immoler à l’aide d’un produit inflammable au niveau de l’arrêt de bus à Candé», explique Pascal Crossouard, le maire de la commune.

État mental fragile  

Il a indiqué que l’homme avait des problèmes psychologiques.

«Je le rencontre souvent. C’est un homme seul qui a quelques problèmes de santé. Pourtant, il essaie de s’en sortir en menant des actions comme bénévole dans des associations de la commune ou encore à la maison de retraite. Mais je crois qu’il a besoin d’être suivi psychologiquement», a déclaré l’édile à Ouest-France.

Confiée à la compagnie de Segré, une enquête a été lancée. La police s’oriente vers un acte désespéré.

Lire aussi:

Décès de patients, statistiques troublantes et pressions: faut-il s’inquiéter du vaccin de Pfizer?
«Détruire le pays pour une maladie avec une mortalité aussi faible relève du pétage de plombs» - vidéo
Ce lapsus de Marion Maréchal sur ses ambitions présidentielles – vidéo
Tags:
Maine-et-Loire, immolation
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook