Faits divers
URL courte
Par
1241109
S'abonner

L’interpellation d’un homme armé d’un couteau place de la République à Paris s’est avérée compliquée pour les policiers pris à partie par une trentaine de manifestants.

Les policiers répondant jeudi 17 décembre à l’appel d’un adolescent de 16 ans qui venait d’être menacé par un homme armé d’un couteau sur la place de la République à Paris ont dû appeler du renfort, rapporte Actu 17.

La victime leur avait désigné son agresseur, ivre, qui était assis sur un banc. Ce dernier, âgé de 43 ans et originaire de Pologne, s’est montré menaçant envers les policiers et s’est opposé à son interpellation.

«Ils hurlaient aux violences policières»

Le mis en cause a été amené au sol afin que son menottage soit facilité. Mais à quelques mètres de là, une manifestation était en cours et les forces de l’ordre se sont retrouvées encerclées par une trentaine d’individus hostiles à leur présence.

«Ils hurlaient aux violences policières et se mettaient à quelques centimètres des policiers pour les filmer», condamne une source policière citée par Actu 17.

Une fois des renforts arrivés, l’homme a été interpellé, menotté puis conduit au commissariat. Un couteau de cuisine dissimulé dans sa veste, avec une lame de 15 cm, a été saisi.

Deux policiers ont été blessés au cours de l’intervention. L’intéressé a été placé en garde à vue pour violences volontaires et rébellion.

Lire aussi:

La France recense le plus grand nombre journalier d’admissions en réanimation depuis début novembre
Le chef du Conseil scientifique prévient du risque d'une situation extrêmement difficile dès la mi-mars en France
Une voiture de police percute une foule de spectateurs à un rodéo nocturne et roule sur une personne - vidéos
Tags:
France, arme blanche
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook