Faits divers
URL courte
Par
18222
S'abonner

Près de 70 tombes du cimetière de Fontainebleau ont été recouvertes de tags représentant des croix gammées. Le maire Frédéric Valletoux a dénoncé des «actes abjects et répugnants».

Des croix gammées ont été taguées sur 67 tombes du cimetière de Fontainebleau (Seine-et-Marne) dans la nuit du 27 au 28 décembre, a fait savoir le maire de la commune, Frédéric Valletoux, qui a posté des photos des dégradations sur sa page Twitter.

«Jamais Fontainebleau n'a connu une telle agression», s’indigne l’édile qui se dit «scandalisé et écœuré».

France Bleu précise pour sa part que les dégradations découvertes par des agents de la ville concernent uniquement le cimetière principal et non le cimetière juif.

​Une enquête ouverte

Le maire a expliqué que les familles seront rapidement prévenues et que la municipalité interviendra bientôt pour réparer les dégâts, une fois que les familles auront été averties, puisqu’«on ne peut pas intervenir sur les tombes sans leur accord», indique France Bleu.

M.Valletoux annonce qu’il va porter plainte. La police mène l’enquête et tente d’exploiter les images des caméras de surveillance installées aux alentours du cimetière.

Lire aussi:

La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Fontainebleau, France, cimetière, croix gammée, vandalisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook