Faits divers
URL courte
Par
8928
S'abonner

Un jeune homme a été interpellé pour avoir jeté des colis par-dessus le mur d’une maison d’arrêt de Nanterre le 24 décembre, indique Actu.fr. Selon ses dires, ils contenaient du foie gras, du magret de canard et de la viande destinés à un détenu qui n’avait rien à manger. Cependant, seuls des téléphones et des câbles USB y ont été retrouvés.

La veille de Noël, un homme a été arrêté pour avoir jeté des colis par-dessus le mur de la maison d’arrêt de Nanterre, lesquels étaient supposément remplis de mets traditionnels, rapporte Actu.fr.

«Les colis contenaient du foie gras, du magret de canard et de la viande, que je suis allé acheter dans un supermarché à Colombes», a précisé le suspect de 21 ans, cité par le quotidien.

Le mis en cause affirme avoir envoyé les paquets «à un détenu qui n’avait pas de quoi manger» pour effacer sa dette de 2.000 euros concernant une affaire de drogue.

Contenu des colis

Cependant, la nourriture n’a été retrouvée dans aucun des 19 colis tombés sur le territoire de la prison ce jour-là. Les fonctionnaires n’ont découvert que des téléphones et des câbles USB.

Comme le suspect avait déjà été poursuivi à trois reprises pour les mêmes faits, le tribunal a prononcé une peine de quatre mois de prison ferme. Il est néanmoins parti libre de l’audience car il s’agissait d’une peine ferme immédiatement aménageable par un juge d’application des peines, a souligné le quotidien. 

Lire aussi:

«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
Tags:
peine, Noël, colis, Nanterre, prison
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook