Faits divers
URL courte
Par
3532
S'abonner

Les militaires du GIGN ont interpellé et placé en détention provisoire un individu vendredi en Loire-Atlantique. Une femme les avait alertés lorsqu'il tentait de pénétrer chez elle, armé et menaçant de tuer sa propre famille.

Des militaires du GIGN de Nantes sont intervenus pour interpeller un homme de 24 ans originaire de Malville, en Loire-Atlantique. Une jeune femme avait appelé la gendarmerie, le 1er janvier au matin, pour signaler qu’il tentait de pénétrer dans son appartement, relate France Bleu.

Il portait une arme de poing et avait les mains ensanglantées, selon la victime qui, précise Ouest-France, le connaissait. Il a également déclaré avoir un corps dans le coffre de son véhicule. Ne pouvant entrer chez elle, il a quitté les lieux en menaçant de tuer sa propre famille.

«Bien connu de la justice»

Il s’est ensuite rendu chez sa mère, qui réside également à Malville. Il y a été localisé par les gendarmes. Épaulés par leurs collègues de l'antenne nantaise du Groupe d'intervention de la Gendarmerie nationale, ils l’ont interpellé et placé en garde à vue.

Le suspect est «bien connu de la justice», selon le parquet de Saint-Nazaire cité par France Bleu. Il lui était interdit de circuler en Loire-Atlantique suite à une précédente condamnation.

Sur place, les enquêteurs ont découvert une arme factice, à savoir un pistolet à blanc. Lors de son audition, l’individu a reconnu les faits, «bien que les minimisant».

Aucun corps n’a été retrouvé dans son véhicule, précise Ouest-France. Placé en détention à la maison d’arrêt de Nantes, il devra être jugé le 25 février.

Lire aussi:

Assaut du Capitole: «Donald Trump et ses supporters sont tombés dans un piège»
Le licenciement «secret» de Jérôme Salomon de l’Institut Pasteur en 2012 refait surface
Israël intensifie ses bombardements en Syrie, Joe Biden visé?
Tags:
pistolet, arme factice, Loire-Atlantique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook