Faits divers
URL courte
Par
71151
S'abonner

Les forces de l’ordre ont lancé une vaste opération, impliquant pompiers et militaires à Boulogne-Billancourt, après un appel sur une supposée prise d’otages. Le périmètre de sécurité a plus tard été levé, le maire de la ville dénonçant un «canular de mauvais goût».

Une vaste opération de police, engageant des pompiers et des militaires, s’est déroulée ce dimanche 3 janvier dans le quartier de Silly-Gallieni de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, après un appel anonyme sur la présence d’un homme armé retranché avec plusieurs personnes dans un appartement.

​La police a établi un grand périmètre de sécurité dans le quartier vers 16 heures.

​Selon le correspondant de Sputnik sur place, le RAID a été dépêché sur les lieux, au milieu d'un important dispositif policier. Le service de déminage et les pompiers ont aussi été mobilisés.

Une heure plus tard, le périmètre de sécurité a été levé. Selon les médias, la police évoque un canular téléphonique.

Le maire de Boulogne-Billancourt, Pierre-Christophe Baguet, a dénoncé «un canular de très mauvais goût» sur Twitter.

​Selon BFM TV, la police recherche l’auteur du canular.

Lire aussi:

L’eau: l’arme secrète d’Erdogan contre la Syrie
«Tu vas en prendre plein la gueule»: un maire met en garde Macron qui prépare son tour de France
Marine chinoise face à l’US Navy: «Les rapports de forces sont en train de s’inverser en nombre»
La natalité française s’écroule, Bayrou demande davantage d'immigrés: comme un air de déjà-vu?
Tags:
police, Boulogne-Billancourt, canulars, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook