Faits divers
URL courte
Par
3713
S'abonner

Un simple contrôle routier à Bergerac a donné lieu à une découverte inattendue. Les gendarmes ont saisi une arme à feu déclarée volée il y a 40 ans.

Des gendarmes de la brigade motorisée de Bergerac et l'équipe cynophile de Bouliac ont eu une grande surprise en contrôlant un fourgon sur la rocade de Bergerac, en Dordogne, le 28 décembre dernier, relate France Bleu.

L’automobiliste âgé de 45 ans transportait dans son véhicule une carabine 22 Long Rifle. Selon les fichiers, ce fusil avait été volé en 1981.

Un troc?

En s’expliquant, le conducteur a indiqué avoir reçu cette arme à feu en échange de travaux accomplis pour quelqu'un d’autre.

L’homme sera convoqué pour une composition pénale en février prochain. Il est soupçonné de «transport d'arme sans motif légitime et détention d'arme sans déclaration», précise le quotidien.

Lire aussi:

Infographie: mise à jour des dates clés du calendrier du déconfinement en France
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
D’un seul geste Cristiano Ronaldo fait perdre quatre milliards de dollars à Coca-Cola
Tags:
Dordogne, Bergerac, arme à feu, fusil
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook