Faits divers
URL courte
Par
5209
S'abonner

Afin de pouvoir manœuvrer pour se garer, un homme alcoolisé s’est adressé à un fourgon de CRS en faction sur le parking d’un hôtel à Besançon, rapporte l’Est républicain. Ce lundi, l’automobiliste a comparu devant la justice. Il a écopé d’une peine de 1.500 euros d’amende et d’une suspension de six mois de permis de conduire.

Alcoolisé, un individu a demandé à un fourgon de CRS en faction sur le parking d’un hôtel à Besançon de se déplacer pour qu’il puisse stationner son véhicule, relate l’Est républicain.

Les CRS ont appelé une patrouille de police pour contrôler l’automobiliste qui avait refusé de se soumettre à un test d’alcoolémie.
Il a été conduit à l’hôpital pour un test sanguin qui a montré 0,44 g/l de sang.

1.500 euros d’amende

Les faits se sont déroulés en juin dernier mais l’individu, gérant d’une grosse entreprise de la région, a comparu devant la justice le 4 janvier.

Il a écopé d’une peine de 1.500 euros d’amende et d’une suspension de six mois de permis de conduire, une sanction déjà prononcée.

Lire aussi:

Décrue de l’épidémie: le miracle Macron a-t-il eu lieu?
La Russie proscrit l'hydroxychloroquine contre le Covid-19
Etrange ballet d’objets lumineux dans le ciel d’Alger
Tags:
Besançon, Compagnie républicaine de sécurité (CRS), France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook