Faits divers
URL courte
Par
10320
S'abonner

Plus de 20 élèves d’un lycée de Grandvilliers ont été hospitalisés le 8 janvier avec des maux au ventre et souffrant de vomissements. Selon Le Parisien, la piste d’une intoxication alimentaire est privilégiée.

Les secours sont intervenus le 8 janvier au lycée professionnel Jules-Verne, à Grandvilliers (Oise), pour prendre en charge 26 élèves souffrant de malaises, rapporte Le Parisien.

«Ils [les pompiers, ndlr] m'ont appelée pour connaître les allergies de ma fille», a dit au média une mère de famille dont l’enfant souffrait d’un «mal au ventre».

«Beaucoup d'autres élèves ont vomi», a-t-elle ajouté.

Selon les pompiers cités par Le Parisien, au total 20 jeunes ont dû être hospitalisés, certains au centre hospitalier de Beauvais et d'autres au CHU d'Amiens.

«Au début, il y avait seulement huit élèves qui se plaignaient de maux de ventre et de douleurs», d’après le Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de l'Oise. Mais un peu plus tard la situation s’est aggravée et 26 jeunes «ont été examinés». Certains ont été placés sous perfusion, précise le média.

Une intoxication alimentaire en cause?

Comme le relate Le Parisien, la direction de l’établissement s’est adressée par message aux parents d’élèves, évoquant «un état de santé rassurant» et invitant les familles à la prudence.

«Si d'aventure votre enfant manifestait des symptômes similaires, nous vous invitons à contacter le SAMU (15)», a-t-elle indiqué.

La piste de l’intoxication alimentaire reste pour l’instant privilégiée mais devra être confirmée.

«On sait que tout le monde a mangé à la cantine, mais on n'en sait pas plus pour le moment», ont précisé les représentants du Sdis.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Un drôle de cluster d'une cinquantaine de Chinois positifs au Covid-19 à Roissy
Tags:
hospitalisation, intoxication, malaise, lycée, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook