Faits divers
URL courte
Par
22192
S'abonner

Aller se plaindre de nuisances sonores auprès d'un voisin a coûté la vie à un octogénaire de Noisy-le-Roi. Le suspect a expliqué qu'il avait agi sous l'emprise de l'alcool et qu'il était le jouet d'une pulsion de «violence incontrôlable».

Un homme de 29 ans est soupçonné d'avoir poignardé à mort un homme de 85 ans dans la nuit du 3 au 4 janvier à Noisy-le-Roi. Comme le relate Le Parisien, le drame est survenu sur fond de querelle de voisinage.

Selon le quotidien, le vieux monsieur, qui vivait seul, a été irrité par un bruit provenant de l’appartement du dessus. Malgré le fait qu’il ait tapé au plafond pour demander le calme, la situation n’a pas changé et il est monté à l’étage en personne.

Le voisin était ivre et se disputait violemment avec sa compagne. Une altercation a éclaté entre les deux hommes. L’octogénaire est redescendu chez lui, le jeune le poursuivant armé d'un couteau de cuisine et lui en portant sept coups dans la région thoracique et la gorge.

Mardi matin, la femme de ménage a découvert le cadavre derrière la porte d'entrée, gisant dans une mare de sang.

«Une pulsion de violence incontrôlable»

Le suspect, un Brésilien arrivé en France en mars, s’est trahi lui-même en évoquant le drame avec un ami par messagerie. «Il s'est confié en expliquant qu'il avait fait une connerie», explique l’ami en question, qui a prévenu les gendarmes, cité par Le Parisien.

Présenté le 7 janvier devant la justice, il a évoqué «une pulsion de violence incontrôlable». Il a été placé en détention provisoire et est passible de la cour d'assises pour homicide volontaire.

Lire aussi:

«Incroyable» scène de tirs «dans tous les sens» au sein d’une cité de Carpentras
Une mosquée du Val-d’Oise fermée pour radicalisme, le maire «dénonce l’incompétence du gouvernement»
Des prédateurs jusque-là inconnus découverts au large de l’Australie
Tags:
querelle, immeuble, arme blanche, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook