Faits divers
URL courte
Par
15613
S'abonner

En Seine-Maritime, les éleveurs et propriétaires de moutons sont appelés à la plus grande vigilance après que quatre bêtes ont été tuées le 9 janvier. La piste de l’attaque d’un ou plusieurs loups est privilégiée, selon Actu.fr.

Samedi 9 janvier, quatre moutons ont été tués dans la commune de Vieux-Manoir, à proximité de Buchy (Seine-Maritime). Sachant qu’il s’agit probablement d’une attaque d’un ou plusieurs loups, un appel à la vigilance a été lancé par les gendarmes aux éleveurs et propriétaires de moutons, relate Actu.fr.

La préfecture, l’Office français de la biodiversité et la DDTM (Direction départementale des territoires et de la mer) sont alertés.

Mesures de précaution

Les autorités ont invité les éleveurs à faire rentrer les bêtes, à renforcer les clôtures. Une autre mesure est également proposée, l’installation de caméras à vision nocturne.

Il est par ailleurs précisé que la présence d’un loup avait été confirmée il y a quelques semaines dans le même département, près de Londinieres et Neufchâtel-en-Bray. 

Lire aussi:

Ex-ambassadeur de France à Moscou: «Joe Biden a très clairement compris le message du Président russe»
La France enregistre 300.000 nouveaux millionnaires pendant la pandémie
«Blancheur de la nourriture française»: Sciences Po s’enfonce toujours plus loin dans la dérive racialiste
Tags:
mouton, Seine-Maritime, loups
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook