Faits divers
URL courte
Par
12754
S'abonner

Une juge a dispensé de peine un ancien haut gradé de la police appréhendé en août dernier en train de filmer sous les jupes des clientes dans les rayons du BHV à Paris.

L’ancien numéro 2 de la police du Val-de-Marne, jugé ce mardi 12 janvier au tribunal judiciaire de Paris pour des faits de voyeurisme, a été reconnu coupable, mais dispensé de peine, relate BFM TV.

Appréhendé en août dernier dans les rayons du BHV à Paris, l’ancien commissaire était en train de filmer sous les jupes des clientes à l’aide d’une caméra accrochée à ses chaussures. À la barre, le sexagénaire a reconnu les faits, évoquant «une pulsion de vie» après sa retraite vécue comme «une petite mort», explique la chaîne.

«J’ai senti un mal-être de quitter mes fonctions, ce métier que j’ai exercé pendant 37 ans», se justifie-t-il.

Thérapie en cours

Après son interpellation et sa garde à vue, l’ex-fonctionnaire a démarré une thérapie lors de laquelle il est revenu sur deux épisodes dépressifs antérieurs dus à des problèmes de santé et une série de décès familiaux.

«J’avais accumulé tout ce mal-être, avec une envie d’en finir, mais je ne voulais pas montrer cette image de faiblesse. Après ma retraite j’ai eu un sentiment de fin de vie», explique-t-il.

Bien que constatant des «faits regrettables» pour «une personne au parcours tout à fait exemplaire», la procureure a fini par requérir une mesure d’ajournement de peine, s’appuyant sur une garantie de la poursuite des soins. La juge a choisi de le reconnaître coupable en le dispensant de peine.

Lire aussi:

Opération anti-drogue à Avignon: un policier mortellement blessé lors des tirs
Accident de laboratoire à l’origine du Covid-19: et si c’était vrai?
Un conseiller de Véran déplore «l’état catastrophique du pays» et rejoint le RN
Tags:
justice, police, voyeurisme, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook