Faits divers
URL courte
Par
4111141
S'abonner

L’église catholique Saint-Paul et Sainte-Croix à Montpellier a été victime lundi 25 janvier de dégradations volontaires et d’une tentative d'incendie échouée. Les murs du bâtiment ont été couverts de graffitis obscènes, constate Midi libre.

La paroisse Saint-Paul et Sainte-Croix, située place Mimi-Azais dans le quartier La Mosson à Montpellier, a été la cible d’un incendie qui a été rapidement maîtrisé, écrit Midi libre.

D’après le quotidien, le père Jean-Louis Cathala a donné l'alerte après avoir constaté la présence de fumée dans le lieu de culte. Les flammes n’ont que consumé une table en bois avant d’être éteintes.

Des graffitis obscènes avec des inscriptions à l'encontre de Jésus ont également été découverts sur les murs de l'église. Le prêtre a déjà déposé plainte mais a refusé de donner plus de détails au média.

En octobre 2017, Midi libre avait écrit sur de petites dégradations causées à l’église en question par des inconnus. Alors, le quotidien faisait état de fenêtres brisées du presbytère et d’une intrusion à l’intérieur de l'édifice religieux.

Lire aussi:

Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
Montpellier, église, profanation, église catholique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook