Faits divers
URL courte
Par
271150
S'abonner

Des élèves d’un lycée de Lyon ont refusé une évaluation prévue mardi dernier par leur professeur. En guise de signe de protestation, ils l’ont insulté et lui ont jeté des cailloux.

Un professeur du lycée La Martinière-Duchère de Lyon (Rhône) a été agressé par des élèves de terminale le 26 janvier dernier. Ils ont refusé d’être évalués et ont insulté l’enseignant «en langue étrangère» tout au long du cours qu’il donnait, selon une collègue citée par Actu.fr.

L’un des élèves a également jeté des cailloux. Après avoir malgré tout fini son cours, le professeur a signalé les faits et a porté plainte deux jours plus tard.

À la suite de cette agression, le corps enseignant a décidé de se mettre en grève jeudi.

Ils en ont assez

«C'est la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, ça fait depuis le début d'année qu'on souffre d'un climat délétère», confie une professeur.

Selon le média, des élèves, «eux aussi victimes de l’agressivité d’une minorité», ont profité de cette journée pour parler. Ils ont créé un groupe Instagram pour dénoncer ce qu’il se passe dans l’établissement.

En réponse, «il y avait un groupe qui attendait avec des battes de base-ball à l’extérieur» le jour de cette action.

Dégradations au lycée

L’enseignante cite également les nombreuses dégradations survenues ces derniers mois: «des extincteurs vidés, de la colle dans les serrures, des pétards claqués au sein même de l’établissement…». Elle espère «être entendue par sa hiérarchie», quoiqu’ayant «peu d’espoir» que la situation s’améliore.

En attendant, l’élève à l’origine des jets de cailloux doit comparaître devant le conseil de discipline, conclut Actu.fr.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Une tempête magnétique a commencé sur Terre
Tags:
agression, lycée, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook