Faits divers
URL courte
Par
8848
S'abonner

Un policier de 33 ans, père de deux enfants, s’est donné la mort avec son arme de service ce lundi 1er février à son domicile dans les Yvelines, fait savoir Actu17.

La police nationale est en deuil pour la quatrième fois en une semaine suite au suicide d’un autre agent,qui s’est donné la mort avec son arme de service ce lundi 1er février au matin dans les Yvelines, relate Actu17. Âgé de 33 ans, il était affecté au commissariat du 8e arrondissement de Paris. L’homme a laissé derrière lui deux filles, précise le média.

Le drame a eu lieu à son domicile. Il s’agit du quatrième suicide dans les rangs de la police nationale à l’espace d’une semaine.

Pour rappel, au moins 28 agents ont mis fin à leurs jours en 2020.

Une ligne d’écoute

Pour les policiers victimes d’agression ou de menaces, une ligne d’écoute a été mise en place par le ministre de l’Intérieur en 2020. Ce numéro est joignable tous les jours de 5 heures à 23 heures.

En outre, une cellule de soutien psychologique permettant aux fonctionnaires de police d'avoir un accès anonyme 24 heures sur 24 et sept jours sur sept aux spécialistes de la plateforme, a été mise en place en 2019, année où 59 policiers se sont suicidés en France, soit 60% de plus qu'en 2018.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Tags:
France, suicide, police
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook