Faits divers
URL courte
Par
156617
S'abonner

Une manifestation contre l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à Dijon a été marquée par l’agression d’une quinzaine de militants féministes. Des individus masqués et vêtus de noir ont frappé des manifestants après avoir tenté, en vain, de voler leur banderole.

Un groupe d'identitaires a violemment pris à partie dimanche 31 janvier des militants féministes en marge d’une manifestation contre l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à Dijon, dénonce le Collectif 25 Novembre, une association féministe, sur sa page Facebook.

​L’agression a eu lieu dans l’après-midi place de la République lorsqu’un groupe d’une quinzaine de manifestants a sorti une banderole «Mon corps, mes choix, nos luttes», précise de son côté Franceinfo.

Les agresseurs en liberté

Des hommes masqués et vêtus de noir ont d’abord essayé d’arracher leur banderole, en vain, tabassant ensuite les manifestants avant de quitter les lieux lorsqu’une sirène retentit.

Deux groupes identitaires, Dijon Nationaliste et Vandal Besak, ont revendiqué les actions menées à Dijon dans une publication sur la messagerie Telegram repérée par Franceinfo.

Le Collectif 25 Novembre assure qu’aucun des agresseurs n’a été interpellé bien que contrôlés par les CRS. Les militants féministes n'ont pas porté plainte, souligne France Bleu.

Lire aussi:

Deux voyous filmés alors qu’ils incendient une voiture de police à Mulhouse - vidéo
Ivan Rioufol: «le discours totalement anxiogène» du gouvernement sur le Covid-19 a «abruti» les Français - vidéo
La photo d’un repas proposé dans un Ehpad du Finistère fait polémique
Tags:
agression, Dijon, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook