Faits divers
URL courte
Par
7176
S'abonner

Suspectés de trafic de stupéfiants depuis l’Espagne, trois hommes ont été mis en examen et écroués dans le Rhône. En outre, la police a saisi 223 kilos de cannabis dans l’une de leurs voitures.

Une opération déployée par la police française le 29 janvier a permis d’arrêter des dealers qui effectuaient la navette entre l’Espagne et la France, relate Actu17. Il s’agissait de deux voitures dont les conducteurs ont été interpellés à quelques minutes d’écart, l’un dans le Gard et l’autre dans le Vaucluse. L’un des véhicules contenait six valises chargées au total de 223 kilos de résine de cannabis. Les deux hommes, déjà connus des services de police, ont été placés en garde à vue. Ils ont partiellement reconnu les faits.

Un troisième suspect a été interpellé le lendemain chez lui, à Chambéry. Lui aussi connu de la police, il a également été placé en garde à vue, mais a nié toute implication. Lors d’une perquisition à son domicile, les policiers ont saisi un revolver avec des munitions, un pistolet qui avait été volé dans une armurerie avec des cartouches, ainsi que 100 grammes de résine de cannabis.

Une information judiciaire a été ouverte. Les trois hommes ont été mis en examen et placés en détention provisoire.

Trois mois plus tôt

L’affaire a débuté par un vol de voiture, fin octobre, dans l’agglomération lyonnaise, explique Actu17. Une enquête a été lancée et le véhicule a été localisé, mais les voleurs sont partis en direction de l’Espagne. Les suspects ont été observés par les policiers qui ont repéré un véhicule accompagnant le premier et lui ouvrant la route. L’hypothèse d’un trafic de stupéfiants s’est imposée.

L’observation s’est poursuivie encore pendant plusieurs semaines et les enquêteurs ont compris que les malfaiteurs utilisaient d’autres véhicules volés et faussement immatriculés.

Ils ont également obtenu les noms de plusieurs suspects qui avaient réalisé huit allers-retours entre la France et l’Espagne. Ils ont également appris que deux des suspects mis en examen se rendaient à Barcelone le 29 janvier à bord de deux voitures. C’est alors qu’ils sont passés à l’action.

Lire aussi:

Netanyahou accuse l'Iran de l'attaque d'un navire israélien et promet de riposter
Trump évoque «la catastrophe énergétique» aux USA et la dépendance au pétrole russe sous Biden
«J’ai déjà fait barrage, cette fois c’est fini»: la Une de Libération sur le RN indigne la majorité
Tags:
Espagne, France, police, trafic de drogue
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook