Faits divers
URL courte
Par
121954
S'abonner

Après avoir échoué à interpeller un chauffard circulant lors du couvre-feu à Béziers, des policiers ont été entraînés dans un guet-apens. Cibles de jets de pierres de la part d’une vingtaine d’individus, des fonctionnaires ont été blessés, rapporte l’Unité SGP Police.

Le refus d’obtempérer d’un chauffard malgré le couvre-feu en vigueur a provoqué une course-poursuite à Béziers dans la nuit du 6 au 7 février impliquant des équipages du commissariat de Béziers et de la police municipale, selon l’Unité SGP Police.

L’homme au volant d’un SUV Renault a tenté à plusieurs reprises de percuter les véhicules des fonctionnaires et a fini par toucher une voiture de la police municipale. La course-poursuite a duré 11 minutes avant de se terminer dans le quartier de La Devèze, où le chauffard a pris la fuite et les forces de l’ordre sont tombées dans un guet-apens tendu par une vingtaine d’individus.

Caillassés dans un guet-apens

Les agents ont alors été visés par des jets de pierres et des pavés afin de «faciliter la fuite du conducteur» qui n’a pu être interpellé. Deux policiers ont été blessés pendant les violences.

Les policiers sont finalement parvenus «à sécuriser le véhicule abandonné et le faire enlever».

«Nous en avons marre»

Dans son communiqué, l’Unité SGP Police FO 34 condamne «avec fermeté» cet «acte de violence» contre les policiers de Béziers.

Les faits ont été filmés par des auteurs du guet-apens «pour faire le buzz sur Internet», selon le représentant du syndicat, Stéphane Navarro.

«Je dis stop à tout cela. […] Nous en avons vraiment marre», indique son communiqué diffusé par le Midi libre.

Lire aussi:

Carla Bruni réagit à la condamnation de Nicolas Sarkozy
Reconnu coupable de corruption, Sarkozy écope de trois ans de prison, dont un ferme
Le Kremlin répond à Biden sur l’«annexion de la Crimée»
Sanctions contre la Russie, le Venezuela et la Birmanie: «une erreur stratégique majeure commise par l’UE»
Tags:
Unité-SGP police, Béziers, véhicule
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook