Faits divers
URL courte
Par
3258
S'abonner

Un centre de vaccination dans le Gard s’est vu subtiliser plusieurs doses de vaccin anti-Covid qui n’ont pourtant «aucune valeur», étant donné qu’il ne se conserve qu’à une température de -80°C.

Des voleurs se sont introduits dans la salle de l'Évêché d’Uzès, qui abrite un centre de vaccination contre le Covid-19, après avoir forcé une porte d'entrée, relate Midi Libre. Ils se sont emparés non seulement de quatre ordinateurs et de deux thermomètres, mais également de cinq doses de vaccin Pfizer.

Le journal indique que le cambriolage a été commis dans la nuit du 5 au 6 février. Une enquête a été ouverte.

«Ça n'a aucune valeur»

Les ordinateurs ne contenaient aucune donnée importante, a affirmé Jean-Luc Chapon à Midi Libre, tout en reconnaissant qu’ils pouvaient être revendus. En ce qui concerne les vaccins, il est peu probable qu’ils soient d’une quelconque utilité aux voleurs, a déclaré pour sa part un responsable d'Uzès.

«Ça n'a aucune valeur car il faut une seconde injection pour que le vaccin soit efficace. Et pour faire la seconde injection, il faut montrer qu'on a eu la première», a déclaré le premier adjoint à la mairie d’Uzès au quotidien.

En outre, sorti du congélateur où il est déposé à -80°C, le vaccin ne se conserve que cinq jours entre 2 et 8°C.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
Pfizer, vaccin, Gard, cambriolage
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook