Faits divers
URL courte
Par
11371
S'abonner

Alors que Yuriy, jeune victime d’une agression particulièrement violente qui a failli lui coûter la vie, est en rééducation, la police tente de réunir les pièces du puzzle. Le Parisien a consulté les résultats de ses investigations.

Un peu moins d’un mois après l’agression sauvage de Yuriy, cet adolescent de 14 ans, dans le 15e arrondissement de Paris, onze jeunes âgés de 15 à 18 ans ont été mis en examen. Le Parisien, qui a consulté ce qu’il ressort des investigations, indique qu’il a été établi que le lynchage a eu lieu dans un contexte de vengeance entre deux bandes rivales: l’une à laquelle la victime appartiendrait, et la seconde, comme on le sait déjà, de Vanves.

Une autre agression à l’origine

Cinq jours avant l’agression sauvage de Yuriy, un autre jeune aurait été pris pour cible par la bande RD4 (rue des Quatre-Frères-Peignot). Interrogé par les enquêteurs, il a appelé ses assaillants la «bande de Yuriy» et n’exclut pas que ce dernier ait participé.

La police, précise Le Parisien, ne peut pour le moment confirmer que Yuriy était effectivement parmi ceux qui ont passé à tabac le collégien, «même s'il ne fait guère de doute pour les policiers qu'il évoluait dans la bande des Quatre-Frères-Peignot».

Quand les langues se délient sur les réseaux sociaux

Le journal indique que si la police se heurte à une sorte d’omerta de la part des jeunes, et même dans l’entourage de Yuriy, sur les réseaux sociaux la situation est différente.

D’abord, l’agression dont Yuriy a été la cible aurait été diffusée en temps réel sur Facetime. En outre, sur Snapchat, un jeune souriant montre un téléphone blanc couvert de sang qui appartiendrait à Yuriy. La légende d’accompagnement proclame: «Je lèche son sang» et «le sang des ennemis».

«Ah lalala, les vengeances, mon gars», est-il possible d’entendre sur une autre séquence.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un sous-marin US était prêt à couler des navires russes au large de la Syrie en 2018, selon Fox News
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
agression, Paris
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook