Faits divers
URL courte
Par
91421
S'abonner

Le refus d’un adolescent de débarrasser la table a été la raison d’un conflit au sein d’une famille à Limoges, qui a décidé d’appeler la police pour aider à le régler.

Irrités par leurs enfants désobéissants, les parents vont parfois jusqu’à les menacer d’appeler la police. Toutefois, ces paroles ne servent qu’à intimider les bambins qui, dans la plupart des cas, se reprennent en main. Mais pas cette fois-ci. Un couple habitant Limoges a décidé de matérialiser sa menace, relate France Bleu.

L'un des parents a composé le 17 pour signaler un différend familial. Les appels pour conflits n’étant pas rares, la police a rapidement dépêché une équipe sur les lieux pour éviter que cela ne dégénère. Mais les policiers ont dû faire face à une situation inédite. En effet, le conflit consistait en une assiette non débarrassée à la fin du repas par un adolescent de 15 ans.

Plus qu’étonnés, les gardiens de la paix se sont assurés que la famille allait bien et ont expliqué aux parents «qu'il s'agissait plus d'un défaut d'autorité que d'un problème de police», indique le média, ajoutant que le destin de l’assiette sale était resté un mystère.

Situation inverse

Il faut dire que les enfants ne sont pas en reste parfois. Ainsi, un petit Allemand de neuf ans, déçu par les cadeaux reçus pour le Noël 2018, avait appelé la police pour expliquer, très en colère, qu'il avait commandé une autre liste.

Les policiers se sont prêtés au jeu et ont examiné la liste initiale pour la comparer aux cadeaux offerts. Ils ont réussi à régler le conflit et ramener la paix dans la famille en expliquant à l'enfant que le père Noël avait probablement confondu sa liste avec celle d'un autre enfant.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
La SNCF appelle la police pour neutraliser une bande de jeunes agressant les passagers d’un RER
Tags:
police, enfants, parents, différend, Limoges
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook