Faits divers
URL courte
Par
1464
S'abonner

Cherchant à sauver son chien tombé dans un fleuve, une jeune femme de 28 ans a été contrainte de passer une vingtaine de minutes dans les eaux glacées du Vidourle avant d’être repêchée par les secours alertés par un témoin.

Une jeune femme a passé une vingtaine de minutes dans les eaux glacées du Vidourle, dans le Gard, alors qu’elle essayait de sauver son petit chien qui y était tombé, relate France Bleu.

Son husky de trois mois s’était échappé pendant une balade. Âgée de 28 ans, sa maîtresse s’est jetée dans le fleuve pour le repêcher. Mais elle a été incapable elle-même de sortir des eaux gelées.

Un passant les a repérés et a appelé les secours. Les gendarmes et les pompiers de la commune du Grau du Roi ont réussi à retirer la jeune femme en état d’hypothermie et à bout des forces ainsi que le chien, poursuit la radio.

Elle se tenait à une branche

Au moment de l’arrivée des secours, elle «était simplement accrochée à une branche par une main avec son petit chien dans l’autre», a raconté un gendarme mobilisé pour cette affaire et cité par France Bleu.

«C'était les 20 minutes les plus longues de ma vie, j'ai vraiment cru que j'allais y passer. Je ne sais pas comment remercier ceux qui m'ont sauvée, je leur suis tellement reconnaissante de ce qu'ils ont fait», a confié la rescapée au lendemain de l’incident.

Lire aussi:

Une jeune femme violée dans le métro parisien, son agresseur déjà arrêté 11 fois pour des infractions sexuelles
«Ça ne suffit pas»: les autorités exhortent les soignants à se faire vacciner «très rapidement»
Après le Covid, le chaos social? Le FMI s'inquiète pour la France
Nouveau rebondissement dans l'affaire Elisa Pilarski tuée par des chiens
Tags:
husky, chiens, Gard, noyade, fleuve
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook