Faits divers
URL courte
Par
72110
S'abonner

Une centaine de fêtards a attaqué la police arrivée pour mettre fin à une soirée clandestine sur un campus à Marseille. Les policiers ont été visés par des jets de projectiles et un jeune homme a été placé en garde à vue.

Une fête clandestine en extérieur sur un campus de Marseille s'est terminé dans la tension le 11 février au soir lors de l'intervention de la police qui a été caillassée et a répliqué avec des grenades lacrymogènes, a-t-on appris auprès des forces de l'ordre.

Vers 22h30, les agents de sécurité du campus de Luminy, situé en pleine nature, à l'entrée du parc national des calanques, appellent la police pour une fête réunissant une cinquantaine de jeunes en plein couvre-feu et visiblement très alcoolisés, détaille la Direction départementale de la sécurité publique (DDSP) des Bouches-du-Rhône auprès de l'AFP.

A leur arrivée, les policiers sont pris à partie et caillassés par certains fêtards, qui sont désormais une centaine. Après s'être équipées, les forces de l'ordre tirent des grenades lacrymogènes et les jeunes se dispersent. Une personne en flagrant délit de caillassage, selon la DDSP, a été interpellée.

Le calme est revenu vers 1h00 du matin.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Nouvelle nuit de violences urbaines en banlieue lyonnaise, plus d’une dizaine de voitures incendiées – images
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Les pilotes d'un Boeing 737 MAX arrêtent un moteur en plein vol
Tags:
soirée, police, Marseille
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook