Faits divers
URL courte
Par
4132
S'abonner

Afin de limiter les contaminations au coronavirus, deux établissements scolaires nantais ont fermé leurs portes avant le début des vacances d’hiver. Une décision prise par le préfet après la détection de deux cas de variants sud-africains parmi les enfants.

Alors que les vacances d’hiver ne débutent à Nantes que le 20 février, une école primaire et une maternelle ont été fermées à cause de l’apparition du variant sud-africain du Covid-19, informe la préfecture de Loire-Atlantique. 

Le 12 février, deux cas ont été recensés dans l’école primaire George Sand. La décision de la fermer a été alors prise par le préfet Didier Martin de concert avec le recteur d’académie et l'ARS, selon l’arrêté mis en ligne. La mesure s’étend également à l’école maternelle Camille Claudel en raison de sa proximité géographique.

«Circulation intense du virus»

«On constate sur le territoire, une circulation intense du virus et notamment la présence de variants. Pour limiter les contaminations, nous encourageons vivement les personnels et élèves à respecter les gestes barrières et à se faire tester au moindre doute», a indiqué M.Martin dans un communiqué cité par Ouest-France.

Les classes sont suspendues entre le 16 et le 19 février. 

Au total, 359 élèves sont concernés par la fermeture temporaire. Ils continuent leur enseignement à distance.

Lire aussi:

Deux voleurs s’accroupissent derrière un caddie pour se cacher de la police à Toulouse
Un policier renversé et projeté au sol après avoir voulu contrôler un individu à motocross à Lyon
Le prototype Starship de SpaceX réussit son atterrissage, puis explose
Tags:
école, France, souche de coronavirus, Covid-19, Nantes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook