Faits divers
URL courte
Par
8453
S'abonner

Il souhaitait acquérir un restaurant en France et il sort de l’affaire avec une valise de faux billets pour un montant de 195.000 EUR et un espoir très illusoire de revoir un jour son argent.

Le tribunal correctionnel de Pantoise a relaxé mardi 16 février au bénéfice du doute deux hommes, père et fils, soupçonnés d’avoir arnaqué un Allemand venu acheter un restaurant en France et ce malgré le fait qu’ils ont déjà été soupçonnés dans d’autres affaires similaires et que de l’argent ainsi que des faux billets avaient été retrouvés chez eux lors d’une perquisition.

Piège tendu dans un hôtel luxueux

Comme le raconte Le Parisien, les faits remontent au mois de janvier 2019, lorsqu’un Allemand est arrivé dans l’Hexagone poussé par le désir d’acheter un restaurant. Et c’est dans le cadre luxueux du Hyatt Regency, dans la zone hôtelière de Roissy, que le rip deal, aussi appelé transaction pourrie, a eu lieu. Comme l’expliquera plus tard la magistrate à la victime, c’est souvent dans des hôtels chics que les arnaqueurs tendent des pièges à leurs potentielles victimes.

L’escroquerie en question consiste à convaincre le client de réaliser une transaction importante en espèces au prétexte de défiscalisation, explique Le Parisien. Ensuite, la somme apportée en liquide est échangée sous un prétexte ou un autre et la victime se retrouve avec une mallette de faux billets.

Dans le cas de notre Allemand, il lui a été expliqué qu’il pourra voir son restaurant mais que le montant de 195.000 euros ramassé en petites coupures n’était pas bon. Ils proposent alors de l’échanger contre des billets de 500 euros.

Le client accepte, mais par précaution demande de lui montrer les liasses. Ils lui montrent la première, puis la deuxième... Ayant vérifié billet par billet, l’homme, qui a emprunté des sommes pour réunir le montant nécessaire, se rassure et l’échange se fait.

Ce n’est qu’en arrivant sur le parking qu’un doute le traverse. Il ouvre le sac et y découvre de faux billets estampillés «Poker».

Suspects relaxés

Le tribunal correctionnel a fini par relaxer les prévenus, un père et son fils. Cependant, indique Le Parisien, si les reconnaissances sur les vidéos n’étaient pas formelles, lors des perquisitions, de faux billets avaient été découverts chez ces suspects.

En outre, ils ont déjà été contrôlés devant l’hôtel en question, alors que deux étrangers, également allemands, voulaient acquérir un appartement en France. Cependant, aucune arnaque n’a alors eu lieu.

En outre, le fils avait été arrêté en lien avec une autre affaire de rip deal dans les Pyrénées-Atlantiques, lorsqu’une cliente a senti que l’affaire sentait l’arnaque et a prévenu la police. Mais comme cette fois-ci, il a été relaxé.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Ayant accusé son professeur Samuel Paty d’islamophobie, une élève avoue avoir menti
Tags:
France, arnaque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook