Faits divers
URL courte
Par
0 227
S'abonner

Dans le Lot, un retraité a été volé d’environ 7.000 euros suite à un placement en bitcoins. Malgré la décision de sa banque de l’indemniser, il est toujours en situation d’interdit bancaire.

Un octogénaire ne se doutant de rien a acheté 1.300 euros en monnaie virtuelle à une société française en février 2020.

«J’ai décidé de placer 1.300 euros dans une société toulousaine, je me suis dit c’est une entreprise française, il n’y a aucun risque», raconte à La Dépêche du Midi ce retraité de 80 ans habitant à Cahors.

Dans les jours ayant suivi cette opération, il a constaté une série de prélèvements venant du Luxembourg, des sommes entre 1.500 et 2.000 euros. Au total 6.700 euros ont été dérobés. À sa banque, le Crédit Mutuel, ces virements sont passés inaperçus.

«Je ne comprends pas que ces prélèvements venant de l'étranger n'aient pas été bloqués, que personne de la banque ne m'ait prévenu», s’est-il étonné.

Avec un solde négatif il ne peut plus régler ses factures et se voit interdit bancaire. À cause de ces mésaventures son état de santé s’est de plus aggravé.

Finalement la banque a décidé de lui rembourser la somme, précise le journal. Pourtant il ne peut toujours pas retirer d’argent et s’apprête à entamer une action en justice.

Lire aussi:

Décès d'Olivier Dassault dans le crash de son hélicoptère
Attaque au couteau en pleine journée en Corse, plusieurs blessés
Plusieurs explosions en Guinée équatoriale font des centaines de blessés et de nombreux morts – images
Tags:
banques, arnaque, cryptomonnaie, Bitcoin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook