Faits divers
URL courte
Par
0 170
S'abonner

Un navire et deux avions ont passé un temps considérable à rechercher un marin tombé à la mer avant de le retrouver sain et sauf près des îles Australes, en Polynésie française. Le quinquagénaire a passé 14 heures dans l’eau.

Le 16 février, l’armateur du navire Silver Supporter en provenance de Nouvelle-Zélande a informé le centre de secours JRCC Tahiti de la disparition de son chef mécanicien, rapporte dans un communiqué le Centre de coordination de sauvetage aéromaritime en Polynésie française.

D’après l’armateur, le marin, 52 ans, est probablement tombé à la mer entre 4h et 8h du matin. Les circonstances de sa disparition restent floues.

Le JRCC a dépêché deux aéronefs sur la zone présumée de disparition. Parallèlement, le navire, qui se situait près des îles Australes, a fait demi-tour et effectué ses propres recherches.

Le soir même, le Silver Supporter a informé le JRCC avoir trouvé son marin à l’eau, sain et sauf, bien que déshydraté. Le cargo a pu reprendre sa route.

Lire aussi:

Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Vladimir Poutine qualifie d’«insectes» et de «salopards» ceux qui poussent les jeunes à se suicider
Après un échange sur le racisme, Booba vire Jean Messiha du plateau de TPMP
Tags:
disparition, naufrage, navires, cargo, marins
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook