Faits divers
URL courte
Par
12599
S'abonner

«Tous les voisins l'entendaient pleurer quotidiennement». Les forces de l’ordre et l’association Action protection animale ont dû intervenir pour retirer le chien du rappeur Leto enfermé sur un minuscule balcon, rapporte Le Parisien.

Sur demande de l’association Action protection animale, l’American staff de Leto a été mis à l’abri. Il vivait sur le balcon d'un mètre carré du frère du rappeur, dans le 15e arrondissement de Paris, relate Le Parisien.

«Cela durait depuis le mois de septembre dernier»

Les riverains l’ayant vu nuit et jour sur le balcon ont alerté l'association. «Ça m'est arrivé plusieurs fois d'entendre ce chien hurler à la mort, ça fendait le cœur», indique au Parisien un habitant.

«Tous les voisins l'entendaient pleurer quotidiennement, cela durait depuis le mois de septembre dernier», raconte Anne-Claire Chauvancy, présidente d'Action protection animale.

Âgé de 11 mois, le chien était d'abord apparu dans des clips de Leto, étoile montante de la porte de Saint-Ouen à Paris (17e). Ensuite, il a été visiblement oublié et enfermé sur ce balcon.

«Ça a été un faire-valoir comme ça peut l'être dans ces clips. Quand il n'en a plus eu besoin, il ne s'en est plus occupé. On sait rarement comment ces animaux sont traités après ces tournages. Cela ne veut pas dire que c'est une généralité», ajoute Mme Chauvancy.

Plainte déposée

À leur arrivée, la police et l’association ont découvert sur le balcon insalubre de l’urine et des excréments jonchant le sol «tandis que Captain, le jeune chien, saute sur les baies vitrées rendues opaques par la crasse», poursuit la présidente. Le frère du rappeur a admis qu’il y avait été laissé par Leto. D’autres traces de maltraitance n'ont pas été détectées, les papiers de l’animal restent introuvables.

L'association a porté plainte au commissariat du 15e arrondissement pour abandon volontaire et acte de cruauté envers un animal. Le chien a été confié à un refuge en attendant une décision de justice.

«Le locataire du logement et le propriétaire du chien sont convoqués pour s'expliquer», a détaillé une source policière au Parisien.

Leto risque deux ans de prison et 30.000 euros d'amende. Son entourage indique que le rappeur «n'avait plus la charge de l'animal».

Lire aussi:

Une voiture percute une terrasse à Paris, faisant au moins un mort et plusieurs blessés
Peut-être plus infectieux et plus résistant: qui est ce nouvel inconnu, le variant Lambda?
Ce pays pourrait rapidement devenir «un super-propagateur du Covid»
Florian Philippot utilise un pass sanitaire pour se rendre à une manifestation anti-pass à Rome
Tags:
maltraitance, chiens, rap, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook