Faits divers
URL courte
Par
10824
S'abonner

Dans le Doubs, un homme a subi une arnaque sur Internet et a perdu 15.000 euros. Des escrocs se sont fait passer pour la chanteuse Alizée et sont parvenus à manipuler la victime.

Un habitant du Doubs a été victime d’une escroquerie sur Internet, rapporte L’Est républicain.

Selon le quotidien, les faits ont commencé en 2020, quand cet homme, présenté par sa sœur comme «une âme sensible et discrète, avec une vie sentimentale peu développée», a été contacté par un escroc qui s’est fait passer pour la chanteuse Alizée.

Appelée arnaque du «brouteur», cette technique est souvent menée depuis des pays d’Afrique, indique le média. Les arnaqueurs ont trouvé leur victime car elle s’intéressait sur les réseaux sociaux à des pages dédiées à la chanteuse corse. Ensuite, ils l’ont contactée sur WhatsApp en se faisant passer pour elle. L’arnaque a commencé lorsqu’un amour virtuel est né, relate le quotidien.

L’algorithme de l’arnaque

La fausse Alizée a fait croire à cet individu que son défunt père détenait des mines en Afrique, estimées à 4,4 millions d’euros, et qu’elle a besoin de son aide pour rapatrier l’argent.

«Il y a eu des cartes prépayées, achetées dans des bureaux de tabac [les tickets PCS, ndlr]. Quelques centaines d’euros à chaque fois. Il a aussi envoyé de l’argent sur des IBAN en Lituanie et au Maroc. Mon frère était tellement bien manipulé qu’ils lui ont expliqué comment ouvrir des comptes sur des banques en ligne, type Boursorama, pour faire des virements», a expliqué à l’Est républicain la sœur de la victime.

En outre, d’après le média, les escrocs ont ouvert de faux sites Internet, l’un pour un notaire fictif installé en Belgique, l’autre pour une fausse banque.

Le quotidien relate que la famille de la victime a été prévenue de mouvements de fonds «inhabituels» par la banque. Elle a alors immédiatement saisi la justice et la gendarmerie. Cependant, les malfaiteurs ont réussi à lui soutirer 15.000 euros.

La sœur de la victime aimerait que la chanteuse s'exprime publiquement pour avertir de potentielles autres victimes de cette arnaque.

«Il n’y a qu’Alizée qui pourrait nous aider à mettre fin à ça. Il y a beaucoup de gens qui se font avoir», a-t-elle dit.

Lire aussi:

Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 replonge sous la barre des 35.000 en 24h en France
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
Tags:
victimes, escroquerie, arnaque, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook