Faits divers
URL courte
Par
21026
S'abonner

Alors que huit équipages de policiers allaient le 24 février mettre fin à un match de football avant le début du couvre-feu à Savigny-le-Temple, ils se sont retrouvés ciblés par des projectiles lancés par une centaine de personnes réunies sans masque sur le stade. Un homme a été interpellé.

Une centaine de jeunes ont attaqué mercredi 24 février des policiers venus les disperser une heure avant le début du couvre-feu à Savigny-le-Temple (Seine-et-Marne), rapporte Actu17.

Les faits ont eu lieu sur le City stade de la commune où ces individus, qui ne portaient pas de masque, s’étaient rassemblés pour disputer un match de football. Alertée, la police y a envoyé huit équipages qui ont été la cible de projectiles dès leur arrivée.

Un agresseur interpellé

Pour restaurer l’ordre, les policiers ont dû recourir à une grenade lacrymogène. L’un des individus a été interpellé avant d’être placé en garde à vue. Il est accusé d’avoir lancé un projectile ayant dégradé l’une des voitures de police.

La sûreté urbaine du commissariat est chargée de l’enquête.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
agression, Seine-et-Marne, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook