Faits divers
URL courte
Par
122642
S'abonner

Une cinquantaine de policiers sont intervenus pour couper court à un rassemblement de quelque 150 personnes à Melun. La situation a rapidement dégénéré et les agents, devenus la cible de projectiles et de tirs de mortiers d’artifice, ont riposté au moyen de grenades lacrymogènes et de tirs de LBD.

Un barbecue géant au pied d’un immeuble à Melun, en Seine-et-Marne, qui devait rassembler près de 150 personnes le 25 février a été dispersé par la police, faisant éclater des violences urbaines, relate Actu17.

Dans la matinée, les policiers avaient été informés de l’organisation d’un match de football en présence d’une centaine de jeunes. Les mesures de lutte contre le Covid-19 restant en vigueur, les forces de l’ordre ont contacté les organisateurs pour leur rappeler qu’un tel rassemblement était impossible. Le match a finalement été annulé.

Le barbecue

Mais en fin d’après-midi, environ 150 personnes sont venues au pied d’un immeuble pour un barbecue géant. Une cinquantaine de policiers se sont rendus sur place alors même que le couvre-feu venait de débuter.

La plupart des participants sont rentrés chez eux, mais une cinquantaine d’autres ont refusé de quitter les lieux, manifestant leur hostilité envers les forces de l’ordre qui sont devenues la cible de nombreux projectiles et de tirs de mortiers d’artifice. Elles ont riposté, faisant usage de 11 grenades lacrymogènes et tirant à six reprises avec leur lanceur de balle de défense (LBD).

Ouverture d’une enquête

Quatre personnes ont été interpellées, dont deux sont déjà connues des services de police, et placées en garde à vue, précise le média. Elles sont suspectées de violences sur les policiers.

L’un des agents, poussé au sol, s’est blessé au genou et a été transporté à l’hôpital. En outre, une caméra de vidéosurveillance a été endommagée.

Une enquête a été ouverte.

Lire aussi:

Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Tags:
interpellation, police, barbecue, Seine-et-Marne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook