Faits divers
URL courte
Par
71634
S'abonner

Un adolescent a été tué ce vendredi par arme à feu à Bondy, en Seine-Saint-Denis. D'après les informations dont Sputnik dispose de source policière, il s’agit d’un règlement de comptes.

Un garçon de 15 ans a été tué par balle ce 26 février en Seine-Saint-Denis. Touché au niveau du thorax par une balle, l’adolescent a succombé à ses blessures malgré l’intervention du Samu, rapporte Actu 17.

Les faits se sont produits au centre Nelson Mandela, à Bondy. Une source policière a indiqué à Sputnik qu’il s’agit d’un règlement de comptes. La victime a bien été prise pour cible. L’un des agresseurs aurait d’abord frappé à la porte du bâtiment puis glissé le canon de l’arme à feu dans l’ouverture de la boîte aux lettres donnant sur la salle de formation, tirant directement sur la cible, est-il indiqué. Les agresseurs ont ensuite pris la fuite à scooter.

Selon Actu17, ils ont abandonné l’arme de poing sur place. Une enquête a été ouverte et confiée à la police judiciaire de Seine-Saint-Denis. Pour l’heure, le parquet de Bobigny ne dispose d’«aucun élément sur le contexte».

Ces derniers temps, la région parisienne a connu plusieurs cas de meurtres de jeunes lors de rixes entre bandes rivales, notamment une collégienne de 14 ans tuée lundi 22 février lors d'une violente bagarre, et un garçon blessé lors d’une rixe le 23 février a succombé à ses blessures.

Lire aussi:

Une rencontre entre Parly et son homologue britannique aurait été annulée sur fond de crise des sous-marins
Un homme frappé au sol par un policier lors d'une intervention en Seine-Saint-Denis, ouverture d'une enquête - vidéo
Un avion militaire s'écrase dans une zone résidentielle au Texas - images
Tags:
meurtre, Seine-Saint-Denis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook