Faits divers
URL courte
Par
93723
S'abonner

Un homme de 20 ans qui s’était approché des caténaires en taguant un wagon-citerne ce samedi 27 février à Besançon a reçu une décharge de 25.000 volts. Son pronostic vital est engagé suite aux très graves brûlures engendrées, relate France Bleu.

Un drame s’est produit dans l’après-midi du samedi 27 février sur les voies de triage de la SNCF du secteur de Trépillot, près de Besançon, fréquenté par les amateurs de graffitis, rapporte France Bleu.

Un jeune de 20 ans en train de taguer a été très grièvement brûlé par une décharge électrique.

Pronostic vital engagé

Selon les premiers éléments de l’enquête, il est monté sur un wagon-citerne, s’est approché trop près des caténaires et une décharge de 25.000 volts l’a projeté à terre d’une hauteur de quatre mètres.

Selon la radio, il a été très grièvement brûlé aux jambes, à l'abdomen et au thorax. Soigné d’abord sur place, puis transféré au CHU de Besançon, il devrait être héliporté dans la soirée vers un centre de grands brûlés. Son pronostic vital est engagé.

Lire aussi:

«Pas de ministres, pas d’hommes politiques»: Pierre-Jean Chalençon s’explique après sa garde à vue
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
Tags:
décharge, SNCF, Besançon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook