Faits divers
URL courte
Par
7196
S'abonner

Les disparitions de chats se multiplient en Haute-Garonne, poussant les forces de l’ordre à se joindre aux maîtres pour faire avancer les recherches. Une enquête a été ouverte et un appel à témoin lancé.

Depuis trois mois, des chats disparaissent continuellement dans la région toulousaine, rapporte France Bleu. Le phénomène a pris une telle ampleur que les gendarmes ont été forcés de se pencher sur le dossier. La communauté de brigades de Castelginest a ouvert une enquête, appelant les personnes ayant perdu leur félin à se manifester. Un appel à témoins a été diffusé sur Twitter.

Une démarche bien accueillie par les propriétaires, inquiets de ne pas se sentir pris au sérieux.

«On nous dit que ce n'est qu'un chat. On nous dit qu'il est parti courir ailleurs, mais alors pourquoi maintenant et tous d'un coup. Des disparitions, il n'y en a pas qu'une», explique ainsi Jocelyne à France Bleu.

Se référant à un groupe Facebook de maîtres, elle affirme qu’un chat disparaît tous les deux jours dans son secteur de Bruguières.

Des actes criminels?

Au total, une dizaine de communes sont touchées par le phénomène. Les habitants en viennent à soupçonner des actes malveillants. Si l’origine criminelle des disparitions n’a pas encore été prouvée, la mairie de Castelginest a néanmoins décidé de renforcer les rondes de la police municipale.

Les propriétaires d'animaux sont invités à rester sur leur gardes, notamment la nuit.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
Toulouse, Haute-Garonne, disparition, chats
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook