Faits divers
URL courte
Par
17230
S'abonner

Après qu’une centaine de personnes se sont réunies le 17 février pour célébrer la fête des Pailhasses à Cournonterral en violation des mesures sanitaires, l'Hérault a connu une hausse des cas de contamination au Covid-19. Le préfet du département a rapidement fait un lien entre les deux.

Intervenant mardi 2 mars lors d'une conférence de presse en mairie à l'occasion du renouvellement d'une convention sur les forces de sécurité, le préfet de l'Hérault, Jacques Witkowski, a dénoncé une flambée des cas de Covid-19 dans le département à la suite du carnaval des Pailhasses qui n’avait pourtant pas été autorisé, rapporte Midi libre.

«Vive le carnaval! On avait un taux d’incidence de 200, il est passé à 704 aujourd’hui. Continuez comme ça, on va s’en sortir c’est sûr», s’est indigné le préfet, cité par le journal.

Le haut fonctionnaire a également fait état de cinq à dix morts par jour dans l'Hérault.

«Nous sommes l'une des métropoles où le taux d'incidence est le plus bas mais nous constatons une remontée inquiétante depuis quatre ou cinq jours», a ajouté le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, en appelant «les Montpelliérains à ne pas relâcher les gestes barrières».

Une trentaine de verbalisations pour une fête

Le 17 février, une centaine de personnes s’étaient rassemblées pour célébrer la fête des Pailhasses, dans la commune de Cournonterral près de Montpellier. Une fête pourtant interdite par la préfecture, en raison des mesures sanitaires contre le Covid-19.

Les forces de l’ordre ont dressé 32 procès-verbaux (PV) pour non-port du masque et non-respect du couvre-feu. La préfecture a diligenté une enquête administrative pour établir l’identité des éventuels initiateurs de ce rassemblement. À cette fin, les gendarmes auraient auditionné une vingtaine de personnes, indique Midi libre.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Le missile auquel Israël a riposté en frappant la Syrie a explosé près d’une centrale nucléaire
Tags:
Covid-19, Hérault, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook