Faits divers
URL courte
Par
1210
S'abonner

Il s’est présenté à la gendarmerie pour avouer avoir volontairement incendié deux ambulances en Ille-et-Vilaine, causant des dégâts estimés à environ 15.000 euros: le jeune pompier sera jugé en juillet prochain.

Les pompiers ont été appelés le 28 février pour lutter contre les flammes qui dévoraient deux ambulances dans l’enceinte d’une société de transport sanitaire à Guichen, en Ille-et-Vilaine. Alertés par les conducteurs qui passaient à côté, ils sont rapidement arrivés sur les lieux et les dégâts sont restés limités aux deux véhicules, fait savoir Ouest-France.

Mais le lendemain du sinistre, un pompier s'est rendu à la gendarmerie de la localité en avouant… être à l'origine de l’incendie. Qui plus est, il faisait partie de l'équipe appelée pour éteindre le feu.

Un acte «contraire aux valeurs des sapeurs-pompiers»

Placé en garde à vue puis déféré au parquet, le jeune homme sera jugé le 29 juillet pour incendie volontaire, ajoute Ouest-France. En attendant, il a été placé sous contrôle judiciaire.

Contacté par Ouest-France, l’adjoint au directeur départemental du SDIS a condamné «cet acte contraire aux valeurs des sapeurs-pompiers. D’ailleurs le jeune homme n’exerce plus la fonction de sapeur-pompier».

Les dégâts ont été estimés à quelque 15.000 euros, ajoute le journal.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
ambulance, incendie criminel, pompiers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook