Faits divers
URL courte
Par
61091
S'abonner

Après qu’elle a reçu un message disant: «J’ai attaché le gars dans la cave. Je t’attends», une femme de Nantes a alerté les forces de l’ordre, selon L’Est républicain. Alors qu’il n’est pas clair de savoir qui a envoyé ce message, deux personnes à Nice et Bordeaux ont reçu des SMS semblables qui se sont avérés être un canular, selon France Bleu.

Une habitante de Nantes a reçu un message peu ordinaire et effrayant disant: «J’ai attaché le gars dans la cave. Je t’attends» et a alerté par la suite les forces de l’ordre, relate L’Est républicain.

Les agents ont réussi à localiser le numéro depuis lequel le message a été envoyé, il s’est avéré qu’il se trouvait non loin de Besançon. Quand les forces de l’ordre se sont rendues chez le propriétaire du numéro depuis lequel le message est parti, il a réfuté fermement l’accusation d’être à l’origine du message.

L’enquête de cette affaire est toujours en cours et, pour l’heure, il n’est pas clair de savoir qui est l’auteur de ce texto et s’il s’agit d’un canular ou non.

Deux adolescentes s’amusent

En outre, encore deux personnes de Nice et de Bordeaux ont reçu des messages semblables disant: «C'est bon, j'ai attaché le gars dans la cave, je te laisse faire le reste...», précise France Bleu.

Suite à une enquête, les forces de l’ordre se sont rendues vendredi 5 mars chez les parents de deux adolescentes de 14 ans de Trans-en-Provence qui ont envoyé ce canular à plusieurs numéros différents qu’elles avaient imaginés de tête. Il est apparu que certains d’entre eux étaient des numéros de téléphone actifs.

La peine

Ce canular peut coûter aux deux adolescentes jusqu’à 15.000 euros d’amende et un an de prison. Cette fois, les filles n’ont eu qu’un rappel à la loi.

Un défi tourne sur les réseaux sociaux

Ce type de canular est déjà populaire sur Facebook mais désormais il tourne aussi sur d’autres réseaux sociaux, notamment TikTok, précise le média.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tags:
canulars, France, message, portable
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook