Faits divers
URL courte
Par
1173
S'abonner

Une quinquagénaire toulousaine est jugée ce jeudi. Elle est notamment mise en cause pour avoir volé la robe du vice-président du tribunal judiciaire de Toulouse. La femme affirme que son acte est symbolique.

Une Toulousaine de 55 ans, qui travaille dans le social, est accusée d'avoir volé la robe du vice-président du tribunal judiciaire. Elle est jugée ce jeudi par le tribunal correctionnel de Toulouse, relate La Dépêche.

Son histoire judiciaire a commencé en septembre 2020, lors d'une manifestation des Gilets jaunes organisée dans sa ville au cours de laquelle elle voit une militante être prise à partie par des policiers de manière abusive, d’après elle. La quinquagénaire décide alors d'aider sa collègue de lutte et jette une bouteille sur des agents. Elle sera interpellée puis placée en garde à vue.

Elle se veut en héros

Sa compagne de lutte est jugée par le tribunal correctionnel de Toulouse un mois plus tard. La Toulousaine juge injuste la peine dont a écopé son amie.

Prise de colère, elle parvient à s’introduire dans le bureau du vice-président du tribunal et lui vole sa robe.

Retrouvée grâce à la vidéosurveillance, la femme qualifie d’«héroïsme» son acte. Elle affirme avoir brûlé la robe qui sera finalement retrouvée en bon état.

Lire aussi:

«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Tags:
tribunal, Toulouse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook