Faits divers
URL courte
Par
12535
S'abonner

Un incident de plus dans un établissement scolaire: le 11 mars, un élève du lycée Bartholdi, à Saint-Denis, a été placé à vue après en avoir frappé le proviseur. Six jours d’ITT ont été prescrits à cette femme à la suite de l’incident, rapporte BFM TV.

Un jeune de 15 ans a été interpellé puis placé en garde à vue après s’en être pris au proviseur du lycée Bartholdi de Saint-Denis, où il est scolarisé. L’adolescent a en outre porté des coups aux assistants d’éducation venus pour tenter de le maîtriser. L’information a été relayée par BFM TV.

À la suite de l’agression, six jours d’ITT ont été prescrits à la femme à la tête de l’établissement, qui, est-il indiqué, a été touchée aux côtes. Elle envisage de porter plainte.

Le motif qui a poussé l’adolescent à lever la main sur elle n’a pas encore été communiqué. Cependant, il avait déjà comparu devant le conseil de discipline et était «en sursis».

Agressions contre le personnel scolaire

Après l’assassinat de Samuel Paty, à l’automne 2020, le thème des violences à l’encontre du personnel des établissements éducatifs s’est retrouvé au premier plan. Les informations sur les menaces formulées à l’encontre de professeurs, y compris par des parents d’élèves, sont régulièrement relayées par la presse.

Ainsi ce vendredi, un jeune de 15 ans, porteur d’une arme blanche, a été interpellé dans un collège de Metz, en Moselle, rapporte BFM TV. Il avait composé le numéro du Samu pour déclarer son intention de «tuer un prof».

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
Saint-Denis, agression, lycée
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook