Faits divers
URL courte
154
S'abonner

La famille du joueur du PSG Angel Di Maria a été victime d’un cambriolage alors que le sportif affrontait le FC Nantes. Marquinhos, l'un de ses coéquipiers, a aussi été victime de malfaiteurs le même jour.

Les proches d’Angel Di Maria ont été cambriolés pour la deuxième fois en cinq ans. Comme le relate RMC, les faits se sont déroulés dimanche 14 mars à Neuilly-sur-Seine. Des malfrats se sont introduits dans la maison du joueur alors que plusieurs membres de sa famille et des enfants étaient présents.

Di Maria en a été informé lors de la deuxième période. Il a alors dû quitter le terrain pour rejoindre ses proches.

L'Argentin et sa famille avaient déjà été victimes d’un cambriolage à Manchester en février 2015.

Marquinhos concerné

Toujours le 14 mars, la maison appartenant aux parents de Marquinhos, le capitaine de l’équipe, a aussi été cambriolée. Des membres de sa famille étaient présents et se sont fait séquestrer quelques minutes, fait savoir RMC sans donner d’autres précisions.

Selon Le Figaro, les maisons des deux joueurs sont situées à quelques mètres seulement l’une de l’autre.

Une «baisse d'énergie inhabituelle»

Bien que dans les deux cas il n'y ait pas de drame à déplorer, le choc a été important.

Les joueurs en ont été informés après le match qui s’est terminé par la défaite du PSG face à Nantes (1-2).

«Il y a la déception d'avoir perdu trois points, mais le groupe était préoccupé pour des choses dont vous êtes probablement déjà au courant. Ce n'est pas une excuse, mais il y a eu une baisse d'énergie inhabituelle. Oui, on a parlé avec les joueurs, mais pas de ce qui s'est passé footballistiquement. Il y a des situations hors foot dont il faut tenir compte», a expliqué l’entraîneur Mauricio Pochettino en conférence de presse.

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Tags:
match, football, cambriolage, PSG
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook