Faits divers
URL courte
Par
6525837
S'abonner

Venue soutenir les occupants du théâtre de l'Odéon, la militante Assa Traoré, du collectif La Vérité pour Adama, a été prise à partie par un homme l’accusant de «ne pas aimer la France» et lui ordonnant de «retourner au Mali».

Le théâtre de l’Odéon étant occupé, le mouvement espère essaimer pour faire rouvrir les portes des lieux culturels. Dans ce contexte a eu lieu sur le parvis une vive altercation entre Assa Traoré et un homme le 16 mars, comme en témoigne une vidéo postée par Révolution Permanente.

Selon le média, le rassemblement en soutien aux travailleurs de la culture a aussi mobilisé des militants du mouvement ouvrier et des étudiants.

Joute verbale

L’origine du conflit n’est pas claire, la vidéo débutant par la militante en train de sermonner violemment un homme.

«La honte, la honte», hurle-t-elle, sans masque. «C'est intéressant ce qui est en train de se passer là [...] Il est pour la mort d'Adama Traoré, voilà ce visage».

Elle filme ensuite l’homme avec son portable. Silencieux pendant la quasi-totalité de la vidéo, il lui lance alors: «T'es une raciste antiblanche, t'aimes pas la France, t'aimes pas les Français. Dégage, dégage, retourne au Mali connasse!».

Taha Bouhafs, présent également sur place, a publié les séquences.

Ce qui se serait passé avant la vidéo

Youcef Brakni, membre du Comité Adama, a expliqué au média ce qui était derrière le conflit: «au moment où Assa Traoré a commencé à prendre la parole, j’ai entendu des propos antisémites qui viennent clairement des milieux d’extrême droite, ils ont crié "Soros, Soros, Soros" typique des théories complotistes et antisémites».

Sur la vidéo également, quelqu’un dans la foule a accusé cet homme d’être un «dieudonniste» et de faire une «quenelle».

Assa Traoré s’en prend aux policiers

La gendarmerie a exfiltré l’homme et l’a laissé repartir malgré les protestations d’Assa, selon Taha Bouhafs. La militante s’en est vivement prise aux policiers, demandant à ce que soit arrêté un «raciste de l’extrême droite» l’ayant agressée et insultée.

Adama Traoré évoqué pendant les César

La venue d’Assa Traoré au théâtre de l’Odéon n’est pas un hasard. Durant la cérémonie des Césars, un hommage a été rendu à son frère par Jean-Pascal Zadi, récompensé par le prix du meilleur espoir masculin.

«J'ai envie de parler d'Adama Traoré, j'ai envie de parler de Michel Zecler [producteur de rap victime de violences policières en novembre, ndlr] et ce n'est pas fini...», a-t-il lancé. «On peut se demander si notre humanité compte lorsque l'esclavage a été retenu comme crime contre l'humanité en 2001 et qu'aujourd'hui, l'espace public, certaines personnes qui ont activement participé aux crimes contre l'humanité sont glorifiées par des statues.»

Lire aussi:

Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier?
Tags:
hommage, Adama Traoré, Académie des César, Assa Traoré
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook