Faits divers
URL courte
Par
8420
S'abonner

Avec une tendance à la baisse des accidents de chasse en France, le nombre de cas mortels a toutefois connu une augmentation durant la saison 2019-2020 par rapport à l’année précédente, avec 11 morts contre sept. La plupart des victimes sont des chasseurs, à savoir 90%, indiquent les statistiques.

Tandis que le nombre de cas total d’accidents qui surviennent lors de chasses en France est en baisse ces 20 dernières années, les personnes accidentellement tuées en 2020 sont plus nombreuses que l’année précédente, selon l’Office français de la biodiversité.

Un nouvel accident mortel a eu lieu dans les Vosges ce 21 mars. Un jeune chasseur de 22 ans a été la cible d’un autre chasseur par accident, relate Vosges Matin. Le drame est survenu lorsque les chasseurs étaient en train de réguler la population de corbeaux dans la zone, précise France Bleu.

L’homme de 43 qui a tiré a été placé en garde à vue pour le chef d’homicide involontaire. Une enquête est en cours afin d’établir les circonstances de cet accident.

La Fédération départementale des chasseurs des Vosges a exprimé ses condoléances à la famille de la victime et a rappelé à tous les chasseurs la nécessité d’une extrême vigilance vis-à-vis des règles de sécurité.

Accidents de chasse: la tendance à la baisse

Le nombre d’accidents de chasse en France est tendanciellement en baisse depuis 20 ans, constatent la Fédération nationale des chasseurs et l’Office français de la biodiversité.

Et si le nombre d’accidents en saison 2017-2018 a diminué en comparaison avec l’année d’avant, lors des saisons 2018-2019 et 2019-2020 le total des accidents de chasse a été en hausse deux ans de suite, avec 131 et 136 victimes. Toutefois, le total reste toujours au-dessous de la moyenne générale des 20 dernières années, qui est établi à 158 victimes par an. Le rapport précise que le nombre d'accidents a diminué de 41% comparé à son niveau de 1999.

Pourtant, concernant les accidents de chasse mortels, la tendance à la baisse est encore plus importante avec une chute de 71% comparé à 1999. Néanmoins, la saison 2019-2020 a été marquée par 11 accidents entraînant la mort, dont une victime est non chasseur, ce qui représente une légère hausse par rapport aux sept morts de la saison précédente. Il a été précisé que 90% des victimes d’accidents sont des chasseurs. Ces dernières années, le nombre d’accidents mortels reste également au-dessous de la moyenne générale, soit moins de 20 par an.

Les statistiques de la saison 2019-2020 montrent que la plupart des accidents de chasse se sont produits lors de chasse au grand gibier, à savoir 56%. Ensuite, la chasse au petit gibier à plume a été responsable de 36% des accidents, avec seulement 8% occasionnés lors de chasse au petit gibier à poil.

Les principales raisons des accidents mortels

Parmi des causes qui expliquent le plus souvent les accidents de chasse sont évoqués notamment le non-respect de l'angle de 30 degrés, la mauvaise manipulation d’une arme, ainsi que des tirs à hauteur d'homme ou en direction d’habitations et de routes ouvertes à la circulation.

«Les accidents au grand gibier sont à 99% dus à des fautes humaines, seul 1% est lié à un ricochet imprévisible ou inexplicable», détaille le rapport.

Lire aussi:

«J’ai un rendez-vous avec le Kremlin», ironise Philippot au sujet de ceux qui le financent – vidéo
«Pas le droit de marcher sur leur trottoir»: le tournage d’une série Netflix à Paris pose problème aux habitants
En Seine-Saint-Denis, ces deux prénoms sont les plus donnés aux bébés depuis 2018
Tags:
chasse, décès, France, statistique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook