Faits divers
URL courte
Par
4259
S'abonner

Un septuagénaire réclame 700.000 euros à l’agglomération de Grand Poitiers après une grave chute sur des pavés qui l’a plongé trois semaines dans le coma, rapporte France Bleu. Il a ensuite perdu son travail à cause de sa longue convalescence.

Mardi 23 mars, le tribunal administratif de Poitiers a analysé la requête de Jean-Louis Poirier, ancien commerçant de la ville, lequel réclame 700.000 euros de dommages et intérêts à l’agglomération après avoir glissé sur des pavés, selon France Bleu. La décision sera rendue le 8 avril.

Les faits datent du 26 février 2018, lorsque le commerçant a fait une violente chute en sortant de son magasin au centre-ville de Poitiers, selon lui à cause des pavés glissants. Le septuagénaire a été plongé dans le coma pendant trois semaines et a ensuite passé plus de trois mois à l’hôpital. Pendant sa convalescence, son commerce de chaussures a été liquidé, et il a de fait perdu son travail.

La somme réclamée se divise ainsi en préjudices personnels de 149.000 euros et en préjudices professionnels à hauteur de 551.000 euros, détaille son avocat, pour lequel il est clair que l’agglomération est responsable des pavés glissants.

Une chance d’aboutir?

Le rapporteur public estime toutefois qu’il n’y a pas de lien entre les pavés glissants et les blessures. En effet, M. Poirier est tombé seul, sans témoin direct, précise France Bleu. Ce dernier dispose uniquement de l’attestation de prise en charge des pompiers.

Cependant, en 2019, la ville de Poitiers avait été condamnée à verser 13.500 euros à une cycliste qui avait glissé cinq ans plus tôt sur les pavés du centre-ville. Une affaire toujours en cours, puisque la ville a fait appel. Des travaux entamés en février dans deux rues vont «permettre d’atténuer les phénomènes de glissade ou de dérapage dont se plaignent trop souvent les Poitevins», selon un communiqué de la ville.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
coma, préjudice, action en justice, pavés, Poitiers
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook