Faits divers
URL courte
Par
111565
S'abonner

Visé par une plainte pour outrage émanant de la maire de Montbéliard, dans le Doubs, le rappeur M2Z lui a répondu dans une vidéo, insultant de nouveau l’édile.

La confrontation entre la maire de Montbéliard (Doubs) Marie-Noëlle Biguinet et le rappeur M2Z, qui habite la ville, a pris une nouvelle tournure. Déjà visé par une plainte pour outrage, le rappeur de 25 ans a récidivé, insultant l’édile de «sale p*te» dans une courte vidéo publiée sur les réseaux sociaux.

Fin janvier, l’intéressé avait déjà mis en ligne un enregistrement dans laquelle il faisait «un freestyle» sur le siège passager d’une voiture, proférant des insultes à l’encontre de Mme Biguinet qui a décidé de porter plainte contre M2Z pour outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique, délit passible d’une peine pouvant aller jusqu’à un an de prison et 15.000 euros d’amende.

Nouvelle démarche «artistique»?

Le rappeur, qui travaille comme peintre dans le bâtiment, a été brièvement placé en garde à vue avant d’être relâché. Mais vendredi 26 mars, il a posté une nouvelle vidéo dans laquelle il qualifie notamment Marie-Noëlle Biguinet de «sorcière au gros nez» qui «veut nous voir condamnés», adressant un doigt d’honneur à l’édile.

Contacté par France Bleu après la diffusion de la première vidéo, le rappeur avait évoqué une démarche «artistique»: «C’est que de la musique, et il ne faut pas penser loin, c’est juste de l’art, c’est comme la peinture, comme la danse», insistait-il.

Un rap qui trouble

Ces dernières semaines, le rap de M2Z ne cesse de nourrir l’actualité de Montbéliard. Plus tôt en mars, une patrouille de police avait été la cible de jets de pierres de la part d’une centaine de personnes, dont certaines encagoulées, lors du tournage d’un clip du rappeur:

Les agents ont dû recourir à des grenades lacrymogènes et à un LBD pour se défendre, finalement contraints de quitter les lieux et de demander des renforts.

Lire aussi:

Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 replonge sous la barre des 35.000 en 24h en France
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
Tags:
rap, France, Montbéliard, Doubs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook