Faits divers
URL courte
Par
4015369
S'abonner

France 3 dénonce l'attaque «insupportable» de sa journaliste qui a été frappée et blessée au visage lors du tournage d'un reportage en Ardèche ce samedi.

Une journaliste de France 3 a été blessée samedi 27 mars par un coup de poing donné dans sa caméra lors d'un reportage dans un village d'Ardèche, selon la direction de la chaîne qui dénonce une «agression insupportable».

La journaliste du bureau d'Aubenas s'apprêtait à faire une interview sur le marché des Vans quand un homme s'est interposé en criant: «vous n'avez pas honte de leur répondre?», puis a frappé la caméra qui a heurté violemment la journaliste au visage, relate France 3.

L'agresseur a pris la fuite avant d'être interpellé par les gendarmes.

«La direction de l'information de France Télévisions, la direction du réseau régional de France 3 et la direction régionale de France 3 Auvergne-Rhône-Alpes condamnent avec la plus grande fermeté cette agression insupportable d'un journaliste dans l'exercice de son métier d'informer et déposera plainte», selon un communiqué.

L'équipe de France 3 était en reportage aux Vans, une semaine après qu'un rassemblement festif y eut rassemblé 2.000 personnes autour d'un concert du groupe HK et les Saltimbanks, dont la chanson Danser encore est devenue un hymne de protestation contre les restrictions sanitaires.

Un nouveau rassemblement était annoncé samedi matin aux Vans et les forces de l'ordre avaient été mobilisées en nombre par la préfecture du département.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
agression, journalistes, France 3
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook