Faits divers
URL courte
Par
252875
S'abonner

Appelés à intervenir pour un vol de scooter à Rennes, deux policiers ont été la cible d’un caillassage. L’un d’eux, touché par une pierre à la tête, a perdu connaissance, relate Actu Rennes.

Deux policiers ont été blessés dont l’un à la tête par un groupe de jeunes qui ont lancé des projectiles en leur direction lors d’une interpellation dans le quartier de Blosne à Rennes, en Ille-et-Vilaine, annonce Actu Rennes.

L’événement a eu lieu le 31 mars. La police de Blosne a été alertée par un homme qui affirmait avoir intercepté le ravisseur de son scooter, volé quelques heures plus tôt. Un équipage s’est rendu sur les lieux, au niveau de la place de Prague, pour contrôler le mis en cause.

Une quinzaine de jeunes âgés de 13 à 15 ans ont commencé à jeter des pierres, des morceaux de bois et d’autres projectiles contre les policiers. Touché à la tête, un major a perdu connaissance, indique Actu Rennes. Selon Actu17, il avait des plaies saignantes à l’oreille et au niveau du front. Transporté à l’hôpital Ponchaillou, il en est ressorti avec un arrêt de travail de huit jours.

Son collègue, un adjoint à la sécurité, a été blessé au thorax et à une cuisse, ses blessures ne sont pas graves, d’après Actu17.

Le suspect prend la fuite dans la confusion

Le suspect, qui était sur le scooter, s’est enfui alors que les jeunes essayaient d’empêcher son arrestation. Les adolescents se sont dispersés après l’arrivée des renforts de police.

Le voleur présumé du scooter a été identifié et la sûreté départementale mène l’enquête.

Le préfet d’Ille-et-Vilaine a exprimé son soutien aux policiers blessés et a condamné «les comportements inadmissibles des délinquants» sur Twitter.

​«C’est l’agression de trop. Nous ne pouvons plus exercer notre métier sereinement, car l’uniforme n’est plus respecté», a déclaré Frédéric Gallet, secrétaire départemental du syndicat Alliance, à France Bleu.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
interpellation, police, Rennes
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook