Faits divers
URL courte
Par
4714100
S'abonner

Deux mineurs en situation irrégulière ont été placés en garde à vue après l’agression au scalpel d’une adolescente de 13 ans et de son père dans la métropole de Lyon, informe Le Progrès.

Jeudi 8 avril à Mions, dans la métropole lyonnaise, deux mineurs étrangers en situation irrégulière ont tenté de voler le portable d’une jeune fille de 13 ans, laquelle ne s’est pas laissé faire. Ils lui ont alors assené des coups de poings et l’ont frappée avec l’arrière d’un scalpel, selon Le Progrès. Ses parents sont arrivés pour la défendre, mais son père a été agressé à son tour.

Également frappé à coups de poing et de pied au visage et aux jambes, l’homme a ensuite été tailladé avec l’arme blanche. Il présente une «entaille de 10 centimètres» au niveau du ventre, précise le quotidien régional. Pendant ce temps, la mère a appelé les secours et la police.

Le père et sa fille ont été pris en charge par les pompiers et transportés à l’hôpital, cette dernière s’est vu octroyer cinq jours d’incapacité totale de travail (ITT). Malgré leur fuite, les agresseurs ont pu être rattrapés par les agents municipaux et ont été placés en garde à vue. Le scalpel, dont ils ont tenté de se débarrasser, a été retrouvé sur place.

«Pas de place pour les crapules»

Mickaël Paccaud, adjoint au maire de Mions en charge de la sécurité, a réagi à l’agression sur sa page Facebook, louant le professionnalisme et la rapidité d’intervention des forces de l’ordre.

«Une agression honteuse commise par des individus extérieurs à Mions», a-t-il déploré, ajoutant un «message clair»: «pas de place pour les crapules».

Lire aussi:

Tsahal affirme avoir déjoué une attaque du Hamas impliquant une arme sous-marine - vidéo
En continu: une roquette tirée depuis Gaza frappe un immeuble à Ashdod, plusieurs blessés
L’hôtel de ville de Nice arbore le drapeau israélien – photo
Tags:
blessure, situation irrégulière, arme blanche, agression, Lyon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook