Faits divers
URL courte
Par
71619
S'abonner

Une nuit agitée pour la police et les soldats du feu a eu lieu en Seine-Saint-Denis. Un groupe d’individus les a accueillis avec des jets de projectiles et tirs de mortiers d’artifice.

Les forces de l’ordre et pompiers sont régulièrement la cible d’agressions lors de leurs interventions

Cette fois, ils ont été victimes d’un guet-apens dans la soirée du 13 avril à Épinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, rapporte le syndicat Option Nuit de la police nationale sur son compte Twitter.

Actu17 relate que plusieurs appels ont signalé vers minuit à la police des feux de conteneurs poubelles sur l’avenue de la Marne. En outre, il était précisé qu’une barricade avait été installée au milieu de la chaussée.

Un équipage du commissariat de la ville et un second de la brigade anticriminalité de Seine-Saint-Denis (Bac 93N) sont arrivés sur place pour sécuriser l’intervention des sapeurs-pompiers, indique le site.

Des projectiles lancés

Cependant, à leur arrivée, ils ont constaté qu’il n’y avait en fait qu’un conteneur poubelle incendié. Les agents ont alors été la cible de nombreux jets de projectiles et tirs de mortiers d’artifice lancés par un groupe de voyous qui attendait leur arrivée, d’après Actu17.

En outre, d’autres se trouvaient dans les étages d’un bâtiment de l’avenue.

Les forces de l’ordre ont riposté avec des grenades lacrymogènes et ont tiré à plusieurs reprises avec des lanceurs de balles de défense (LBD).   

Le syndicat Option Nuit a diffusé une vidéo de la scène en ajoutant que les «nuiteux» [les policiers travaillant la nuit] faisaient l’objet de guet-apens depuis un mois.

«À quand une réponse pénale adaptée?», s’est exclamée l’organisation syndicale. D’après le média, personne n’a été blessé ni interpellé.

Une enquête a été ouverte.

Auparavant, les fonctionnaires étaient tombés dans un guet-apens et avaient été caillassés par une vingtaine d’individus à Saint-Nazaire. Les faits s’étaient produits alors qu’ils poursuivaient un homme en quad volé. 

Une aggravation de la situation

Dans un article paru en février, Le Monde avait noté, en s’appuyant sur les services statistiques du ministère de l’Intérieur, que les agressions à l’encontre de la police nationale avaient plus que doublé entre 2000 et 2020. En janvier 2021, 2.288 avaient déjà enregistrées sur la base d’une remontée d’informations provenant de procès-verbaux.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une partie des autotests distribués par l’Éducation nationale affiche des indications contraires
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
Tags:
pompiers, police, intervention, agression, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook