Faits divers
URL courte
Par
12406
S'abonner

La police est parvenue à retrouver mardi à l'aube à Paris l'auteur d'un meurtre «d'une particulière violence» en 2004, qui s'était échappé jeudi de l'hôpital psychiatrique des Hauts-de-Seine où il était interné depuis 15 ans, a indiqué à l'AFP une source policière.

Jean-Pierre R., né en 1981, avait fui jeudi un peu avant 20h00 l'établissement de soins psychiatriques de Nanterre qui l'accueillait, a détaillé une source policière, confirmant une information du Parisien.

Il a été retrouvé ce mardi dans un hôtel du XVIIIe arrondissement de Paris vers 6h00 du matin, a confirmé la source, et réintégré à l'hôpital psychiatrique.

«Disparition inquiétante»

Une enquête pour «disparition inquiétante» avait été ouverte, selon le parquet de Nanterre, sollicité par l'AFP, et confiée au commissariat de la ville.

Jean-Pierre R. avait été admis à l'hôpital psychiatrique à la suite du meurtre le 3 octobre 2004 de Rémy M., un jeune homme de 20 ans, tué à coups de couteau près de la gare de RER Nanterre-Université alors qu'il était assis sur un banc, rapporte Le Parisien.

Le meurtrier - surnommé par des médias «le vampire de Nanterre» parce que des témoins avaient assuré l'avoir vu se pencher sur le corps pour boire le sang de sa victime - avait été déclaré irresponsable d'un point de vue pénal.

Lire aussi:

Le pass sanitaire désormais obligatoire pour la pratique du football
«Il y a quelque chose sur votre menton»: Joe Biden pris au dépourvu devant les caméras - images
JO-2020: un boxeur français disqualifié en quart de finale fait un sit-in sur le ring
Tags:
Nanterre, Paris, hôpital, tueur, meurtre
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook