Faits divers
URL courte
Par
1947130
S'abonner

Un conducteur a percuté volontairement un homme sur les Champs-Élysées à Paris. La victime, écrasée à deux reprises, s’en est sortie avec de légères blessures à la cheville et à la main droite.

Un homme a été violemment renversé par une voiture le 31 mai à l’angle des Champs-Élysées et de l’avenue George V à Paris, rapporte le site Actu.

L’agression a eu lieu après une altercation entre le conducteur et la victime.

Citant une source policière, Actu précise que la victime, après «un différend à l’origine ignorée», s’était mise en travers du chemin du véhicule qui avait déjà percuté un scooter à l’arrêt. Actu17 précise de son côté que la victime était un employé d’une agence de location de véhicules de luxe se trouvant à côté, qui était allé au contact du chauffeur après que celui-ci a heurté deux fois l’arrière d’une Ferrari à louer stationnée dans la rue.

Au moment où l’employé l’a approché, l’homme au volant a accéléré en renversant le piéton de plein fouet, «de façon délibérée», et en le traînant au sol. Ensuite, il a fait marche arrière, atteignant à nouveau le blessé.

Plusieurs témoins ont filmé la scène.

Le média indique que des policiers sont intervenus avec leurs armes au poing pour faire sortir l’automobiliste de la voiture. Les agents ont alors brisé sa vitre pour extraire l’individu, pieds nus au volant. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

Hospitalisation de la victime

La victime, un jeune homme de 24 ans, a été hospitalisée en «urgence relative» par les sapeurs-pompiers. La source policière a ajouté au média qu’il avait des blessures «à la main et à la cheville».

Une enquête a été ouverte et confiée au commissariat du VIIIe arrondissement.

D’après le parquet de Paris, cité par Le Parisien, ce mardi 1er juin, le mis en cause a été admis à l’I3P, l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police de la capitale.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
véhicule, louer, Mairie de Paris, piétons, accident de la route, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook